Hors-série @Florence-Piron

Il y a un mois, jour pour jour, ta dernière bougie s’éteignait dans cette dimension terrestre dont le caractère de finitude physiologique est une constante millénairement éprouvée. Tant de génies des idées et de la Science qui en est corollaire, tant d’hommes et de femmes dit(e)s grand(e)s, ont soufflé et souffleront la leur au jour prévu. Cette certitude de ne pouvoir échapper à cet ultime destin biologique, atténue un tant soit peu l’immense peine qu’ont pu ressentir et ressentent sans doute encore, ceux et celles pour qui tu as été une inspiration vivante à l’échelle d’une famille nucléaire, comme à celle d’une famille élargie aussi vaste que la confluence de tous les Suds. Des Suds pour qui tu as eu la ferveur de l’apôtre, pour ne pas dire celle de la martyre, y prêchant la bonne parole de l’engagement et de l’action ; de l’équité et de la justice ; de la re-connaissance et de la valorisation, le tout dans une perspective d’émergence endogène, dépouillée de tout complexe d’infériorité vis-à-vis de tout autre point cardinal, qui se sera senti être au-dessus de tes Suds.

Merci d’avoir été une plaideuse sans limites, au point parfois d’en heurter certains et certaines qui ont pu penser ou dire que cela n’était point désintéressé de ta part, ou que parties de tes proses intellectuelles aient pu être dérangeantes de postures conventionnelles de mainteneurs et mainteneuses de statu quo. Le changement paradigmatique pour les Suds, ne peut se nourrir de cela et tu l’avais si bien compris, d’où sans doute, ton expression d’âme rebelle au sens positif du terme.

Une bonne âme toujours au service des autres, avec une générosité de cœur remarquable et un lien indéfectible à la justice sociale, dont le combat pour la manifestation t’était un sacerdoce vécu. Tu as inspiré, convaincu, appuyé, plein de jeunes et d’adultes des Suds pour des parcours académiques et de recherche et rien que pour cela, ton souvenir perdurera sous les lambris dorés des amphithéâtres, dans les interstices des pages de thèses et de revues savantes, dans les méandres des références bibliographiques, avec les échos des espaces de conférences, etc.

Merci d’avoir été une égérie des Suds et de m’avoir, dans cette mouvance, fait l’honneur de co-écrire avec toi.

Que tes vision, combats et victoires soient autant de graines soufflant aux quatre points cardinaux de notre dimension terrestre cognitive devenue orpheline, afin que bourgeonnent plus encore des promesses de fleurs, comme se décline fort à propos, l’étymologie latine de ton prénom : FLORENCE.

Repose en paix, dans le compagnonnage de nos mânes ancestrales en cette journée mondiale de l’Afrique, dont le thème portant sur le arts, la culture et patrimoine, enthousiasmerait ta stature d’anthropologue !

Logo journée mondiale de l’Afrique 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s